L’histoire de la législation en matière de droit du travail

Introduction

Depuis le 19ème siècle, le droit du travail a connu des changements significatifs. La législation américaine a joué un rôle important dans la définition des droits et responsabilités des employeurs et des employés. Les lois et règlements sur le droit du travail sont passés par plusieurs étapes au fil des ans, mais les principes fondamentaux restent souvent les mêmes.

Loi sur les heures supplémentaires de 1938

La première grande législation sur le droit du travail à être adoptée aux États-Unis est la Loi sur les heures supplémentaires (FHSA) de 1938. La FHSA obligeait les employeurs à payer un salaire supplémentaire pour toutes les heures supplémentaires qu’un employé effectuait, à moins que l’employeur ne se conformât aux normes généralement acceptées pour le nombre d’heures que chaque employé pouvait travailler dans une semaine donnée. La FHSA a également interdit aux employeurs de payer des salaires inférieurs à ceux fixés par le gouvernement fédéral.

Congrès du Travail de 1947

Le Congrès du Travail (TLCA) de 1947 a étendu et renforcé les protections offertes aux travailleurs américains en créant un système permettant aux syndicats de négocier collectivement avec les employeurs. La TLCA protège également les droits des travailleurs à se syndiquer et à faire grève pour protester contre des conditions de travail injustes ou abusives.

Civil Rights Act de 1964

Le Civil Rights Act (CRA) de 1964 est une loi qui interdit la discrimination raciale ou basée sur le sexe dans tous les domaines liés au droit du travail, y compris les offres d’emploi, le licenciement, la promotion, la formation et l’accès aux avantages sociaux. Le CRA interdit également aux employeurs de discriminer contre un employé en raison de son handicap physique ou mental, sa religion ou son âge.

A découvrir aussi  La réforme de la justice pénale et le rôle des lois

Age Discrimination in Employment Act of 1967

L’Age Discrimination in Employment Act (ADEA) est une loi fédérale qui interdit aux employeurs américains de discriminer contre les personnes âgées âgées entre 40 et 70 ans. En vertu de cette loi, il est illégal pour un employeur de refuser d’embaucher un candidat ou un candidat qualifié en raison de son âge ou d’effectuer un licenciement fondée sur l’âge.

Fair Labor Standards Act of 1938

La Fair Labor Standards Act (FLSA) est une loi fédérale qui exige que tous les employeurs versent aux salariés un salaire minimum et respectent certaines normes relatives au temps et à la paie. La FLSA permet également aux salariés d’être rémunérés pour certaines heures supplémentaires qu’ils effectuent et prévoit des sanctions pénales pour tout manquement à ses dispositions. Elle exige également que tous les employeurs maintiennent des registres précis relatifs au temps passé par chaque employée.

Conclusion

Les États-Unis ont mis en place beaucoup de lois afin d’assurer que les relations entre employeur et salariés soient justes et équitables. Ces lois ont étendu considérablement la protection offerte aux salariés amateurs contre divers types de discrimination et ont établi des normes claires en matière d’heures supplémentaires, de salaire minimum et autres avantages sociaux.